Loading...
Dernières news

Étiquette : Alphonse Karr

A l’automne, les feuilles des arbres

A l’automne, les feuilles des arbres prennent de riches teintes d’or, de pourpre et de violet — le soleil pare les nuages de couleurs plus splendides — les forêts exhalent une odeur enivrante — et les feuilles qui tombent, et commencent à joncher les sentiers, avertissent que tout va disparaître, que tout va mourir, et invitent à contempler, avec plus d’attention et de recueillement, ces splendeurs qui vont s’effacer. Alors tous les sentiments prennent une teinte de douce mélancolie, l’amour s’empare du cœur avec une puissance jusque-là inconnue.

Alphonse Karr. Geneviève

Une Citation sur les sentiments


 A l automne, les feuilles des arbres prennent de riches teintes d or, de pourpre et de violet — le soleil pare les nuages de couleurs plus splendides — les forêts exhalent une odeur enivrante — et les feuilles qui tombent, et commencent à joncher les sentiers, avertissent que tout va disparaître, que tout va mourir, et invitent à contempler, avec plus d attention et de recueillement, ces splendeurs qui vont s effacer. Alors tous les sentiments prennent une teinte de douce mélancolie, l amour s empare du cœur avec une puissance jusque-là inconnue.  Alphonse Karr. Geneviève  Une Citation sur les sentiments  CITATION SENTIMENTS

La jalousie est une telle passion,

La jalousie est une telle passion, qu’il vient un moment où sur la trace d’une trahison, on entrevoit, on pressent une telle jouissance dans la vengeance qu’on est désappointé de trouver innocente la femme que l’on soupçonnait.

Alphonse Karr

 

Une citation sur la trahison


 La jalousie est une telle passion, qu il vient un moment où sur la trace d une trahison, on entrevoit, on pressent une telle jouissance dans la vengeance qu on est désappointé de trouver innocente la femme que l on soupçonnait.  Alphonse Karr     CITATION TRAHISON

Quoi ! vous ne pouvez me pardonner

Quoi ! vous ne pouvez me pardonner un baiser comme en donne un frère à sa soeur ? et pourtant, si javais cédé à la fièvre qui me brûlait, c’est un baiser d’amour que je t’aurais donné.

Alphonse Karr Sous les tilleuls 1832

 

Une citation sur le pardon


 Quoi ! vous ne pouvez me pardonner un baiser comme en donne un frère à sa soeur ? et pourtant, si javais cédé à la fièvre qui me brûlait, c est un baiser d  amour  que je t aurais donné.  Alphonse Karr Sous les tilleuls 1832    CITATIONS PARDON

La jalousie est une telle

La jalousie est une telle passion, qu’il vient un moment où sur la trace d’une trahison, on entrevoit, on pressent une telle jouissance dans la vengeance qu’on est désappointé de trouver innocente la femme que l’on soupçonnait.

Alphonse Karr

 

Une citation sur la jalousie


 La jalousie est une telle passion, qu il vient un moment où sur la trace d une trahison, on entrevoit, on pressent une telle jouissance dans la vengeance qu on est désappointé de trouver innocente la femme que l on soupçonnait.  Alphonse Karr     CITATIONS JALOUX JALOUSE
Nos partenaires : Culture poésie citation: http://www.cultivonsnous.fr/
D'autres partenaires sur le voyage avec l'Amérique du sud : https://www.ameriquedusud.org/ et le Brésil https://www.brasilbresil.com/
Le contenu est fourni par l'agence de rédaction : https://www.redigeons.com/
Agence web : https://www.webmarketing-seo.fr/