Pourvu que je ne parle ni de

Pourvu que je ne parle ni de

l’autorité, ni de la

politique, ni de la morale,

ni des gens en place, ni de

l’opéra, ni des autres

spectacles, je puis tout

imprimer librement, sous la

direction, néanmoins, de deux

ou trois censeurs.

Pierre-Augustin Caron

Beaumarchais

Extrait de Le Mariage de

Figaro

Une citation sur le mariage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *