L’écrivain est un maître.

L’écrivain est un maître.

Pour l’oeuvre, il a choisi

de TOUT risquer. D’où la

haine des esclaves: ceux

qui, à l’oeuvre, ont

renoncé. Ils sont passés à

côté des choses,

c’est-à-dire de la mort.

Morgan Sportès

Extrait de Solitudes

Une citation sur la solitude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *