Le véritable savant met

Le véritable savant met

vingt bonnes années en

moyenne à effectuer la

grande découverte, celle

qui consiste à se

convaincre que le délire

des uns ne fait pas du tout

le bonheur des autres et

que chacun ici-bas se

trouve indisposé par la

marotte du voisin.

Voyage au bout de la nuit

1932

Louis-Ferdinand Destouches,

dit Céline

Une citation sur le bonheur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *