Le langage de la servitude

Le langage de la servitude

volontaire s’emploie tous

les jours à recouvrir ou à

disqualifier l’autre

langage, indocile,

inconvenant: celui de la

solitude qui s’avoue, du

déchirement qui a cessé de

se mentir.

Traité de la désillusion

1977

François Bott

Une citation sur la solitude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *