La sagesse

La sagesse
(Mis à jour le: 1 juillet 2013)
La sagesse
Evaluer cet article

La sagesse

La sagesse désigne le savoir. Elle englobe les notions de la maturité, la prudence, la pudeur, la modestie, la vertu, la justice et de la connaissance.

Elle dérive du mot grec « sophia ».

Dans le sens populaire, la sagesse désigne le bon sens. Elle est donnée en général à une personne capable de faire des choix justes même en débit de ses propres intérêts. Les enfants sages sont ceux les plus obéissants et discrets.

 

La sagesse

La sagesse

 

 

Histoire la sagesse

Chez les anciens grecs et dans les mœurs orientale ancienne, la sagesse est considérée comme l’idéale de la vie, la grandeur du savoir, la justesse du jugement et la puissance à accomplir les actions liées à ces
jugements.. Elle exprime l’état d’un bonheur extrême lors d’une connaissance de soi ou de l’extérieur. C’est l’état de perfection que peut atteindre un individu grâce à son esprit.

La sagesse est donc la science du bonheur !

Selon Héraclite, la sagesse est toute sorte de changement qui nous force à trouver les meilleures solutions. Socrate et ceux qui le suivent tel que les Stoïciens définissent la sagesse par la capacité de maîtriser
les désirs émotionnels par la raison.

Chez les Sophistes elle désigne la relativité de la vérité, la logique et de la recherche des solutions des contradictions.

Dans les récits religieux du christianisme, la sagesse est une connaissance inspirée des choses divines et humaines à la fois, c’est une qualité spirituelle donnée de Dieu. Dans l’Ancien Testament, la sagesse est l’un des Sept dons de l’Esprit Saint qui lui permet de différencier le bien du mal.

 

La sagesse contemporaine

De nos jours, la sagesse demeure un terme assez vague, elle désigne les effets de l’expérience sur la façon morale de voir la vie.

Dans l’Antiquité, elle a une signification beaucoup plus riche. Un sage est un homme aux facultés qui dépasse les normes humaines, un philosophe accompli, vertueux.

Avant, elle est le résultat de la connaissance de l’être. Aujourd’hui, elle désigne généralement le savoir scientifique et les compétences techniques.

Le mot vertu, savoir, raison ne représentent plus les même définitions. Il parait que nous sommes loin de connaître la signification de la sagesse dans les ères antiques des anciens philosophes.

Sagesse

Sagesse

 

 

Les sept sages

Les Sept sages de la Grèce ancienne ; Stilpon, Chilon, Thalès, Pythagore, Empédocle, Phérécyde, Anacharsis, étaient en fait, des législateurs compétents. Ils sont des personnes dotées d’une sagesse à
la fois populaire, sociale et morale.

Cette sagesse reconnue s’esprime la plupart du temps par des phrases et des discours portant sur des thèmes très variés qui touchent les pratiques de la vie quotidienne des gens de cette époque.

« Connais-toi toi-même », « Quel est le plus grand fléau pour l’homme ?  Un autre homme », « Il est moins glorieux de naître noble que de le devenir. »…

Ces citations présentent ou bien reflètent l’aspect sociale de la Grèce ancienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *