Loading...
Couples

L’amour entre la réalité et l’illusion

(Mis à jour le: 20 février 2015)

Nous qui avons passé toute notre vie à imaginer le prince charmant ou la belle princesse, cet homme ou cette femme tellement parfait(e) qui ferais de notre vie un paradis, ou l’on serait constamment amoureux et heureux et ou l’on vivrait seulement d’amour et d’eau fraiche…. Nous, les victimes des films d’amour à la Tarantino, comme « True Romance »  et des séries américaines à l’eau de rose tel que Dawson , ou les héros s’épanouissent ensemble, qu’ils sont en harmonie parfaite et qui s’aiment infiniment… J’ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer, l’amour, d’après certains scientifiques contemporains, n’a rien avoir avec cette image toute belle que nous nous sommes fabriquées.

 

Amour illusion

 

 

L’amour d’après ces savants n’est qu’une maladie mentale que l’on attrape, ou une drogue forte à la quelle on s’accroche, sans pouvoir crier garde.

En effet, nous avons tous une amie ou un ami au quel on ne cesse de dire : « Mais que fais tu avec lui ou elle ?? » en voyant que votre ami se « torturer » par cet amour.

Bref, l’amour est une maladie psychologique, dont je pense pouvoir discerner les symptômes.

Le premier, serait l’obsession.  Et oui, nous avons tous vécu cette période amoureuse, ou l’on ne cesse de parler de notre compagnon.  « X a fait, X a dit, X est trop génial…! »

Le deuxième signe d’addiction, serait la soumission. Tant de fois nous nous sommes retrouvés à faire ou à dire des choses que l’on n’aurait jamais imaginé.
Nous nous mettons par exemple à porter du rouge, parce que X pense que ça nous va, nous nous approprions l’avis de notre copain, comme si c’était les nôtres, alors qu’hier encore nous avions une opinion complètement différente…

 

amour

 

 

A la troisième place, on trouve la paranoïa. « Il m’a dit Bonjour à moi et pas à la serveuse, tu pense que
ça veut dire qu’il m’aime ?? » C’est à ce genre de déduction, un peu tirée par les cheveux, que l’on peut reconnaitre une légère « décadence » psychologique.

Puis, vient la compulsion, celle-ci survient généralement après une rupture. Lorsque l’on se sépare de notre
compagnon, on se donne à des activités bizarroïdes. On se met à réorganiser les photos de X, et à les classer par ordre chronologique.
Le jour ou l’on s’est rencontré, les photos du réveillons, celles de son anniversaire, celles ou j’ai rencontré ses parents… pour ensuite nous effondré en pleure. Ou encore nous somme capable, de faire 30 fois le tour du pâté de sa maison, en espérant qu’il sorte de chez lui, pour que
nous puissions faire comme si nous étiez là par un pur hasard…

Ne faites comme si, vous n’aviez aucune idée de ce que j’avance là ! Mon petit doigt me dit que vous avez fait pire …. !! Hein ?? 

Sinon,
moi je crois toujours au grand amour, celui qui nous rendrait heureux, sans tomber dans le désastre psychologique…. Et vous, vous croyez à l’amour sans folie passagère ??

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires : Culture poésie citation: http://www.cultivonsnous.fr/
D'autres partenaires sur le voyage avec l'Amérique du sud : http://www.ameriquedusud.org/ et le Brésil http://www.brasilbresil.com/
Le contenu est fourni par l'agence de rédaction : http://www.redigeons.com/
Agence web : http://www.webmarketing-seo.fr/