Comment reconnaître que c’est le véritable amour ?

reconnaitre le veritable amour

L’amour … on en parle beaucoup, mais finalement, on en connaît très peu sur son compte. Que cache-t-il et surtout, comment reconnaît-on qu’il s’agit du véritable amour ? Voici quelques signes qui ne mentent pas.

A comme aventure

Lorsqu’on fait face au véritable amour, on est prêt à vivre l’aventure qui va nous lier à l’autre. Au-delà de la peur d’être rejeté, on accepte alors de s’engager avec l’autre même si l’avenir est encore très flou. Pour tenter l’aventure, il ne faut pas brouiller du noir parce que l’amour peut être autre chose qu’un désastre ou un cœur brisé. Pour les psychologues, pour vivre le véritable amour, il faut croire en une sorte de miracle, car on ne sait jamais à l’avance ce qu’il peut nous réserver. Le fait est que l’amour vrai est celui qui est prêt à se lancer dans cet avenir incertain.

D comme désir

Oui, quand on aime, on désire et comme le souligne Jean-Jacques Moscovitz, « Faire l’amour aide à aimer … ». Cela signifie-t-il alors que quand on ne désire plus l’autre, on ne l’aime plus ? Non et bien au contraire. Une fois qu’on aime et qu’on désire, il arrive un moment où seulement la présence de l’autre suffit à faire notre bonheur. Autrement dit, à un certain stade de la relation, on finit par dissocier amour et désir.

E comme exister

Lorsqu’on se sent exister parce qu’on est aimé ou parce qu’on aime, c’est cela le véritable amour. On considère l’autre comme l’idéal et c’est seulement à travers son regard qu’on existe.

reconnaitre le veritable amour

M comme mystère

L’amour est toujours rempli de mystères que ce soit pour ceux qui le vivent ou le partagent ou bien ceux qui le contemplent. On est par exemple nombreux à s’être demandé « Pourquoi tu restes avec lui (avec elle) ? ». C’est l’exemple typique qui prouve que ni la personne à qui vous demandez cela ni vous, qui posez la question, ne comprend pourquoi la personne reste dans cette relation. Pour les personnes qui le vivent, le lien qui les lie entre elles est seulement inexplicable. Comme le psychanalyste Patrick Lambouley le dit « L’amour s’adresse à notre part d’inconnu ». Le véritable amour c’est alors lorsque l’autre nous intéresse vraiment, non pas seulement pour sa beauté ou sa gentillesse, mais pour ce mystère qui nous fascine.

P comme peur

Puisque l’amour est incertain, l’amour vrai a toujours peur, peur de perdre l’autre et ce, de manière permanente. Freud explique cela comme une forme de dépendance qu’on a envers l’autre parce qu’on ne peut exister sans l’autre.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *