Loading...
AmourCouplesLa séparation

La thérapie de couple peut-elle vraiment vous aider à faire renaître votre amour ?

Quand les disputes répétitives vous poussent à envisager la rupture définitive, évitez de foncer tête baissée dans cette solution de facilité. Avant de rompre totalement, demandez-vous si c’est vraiment ce que vous souhaitez ou s’il y a encore quelques espoirs pour que la situation s’améliore. Si tel est le cas, pourquoi ne pas envisager une thérapie de couple pour essayer de faire renaître votre amour ?

Pourquoi suivre une thérapie de couple ?

Dans la vie, il existe différents types de couples. Il y a ceux qui se disputent pour tout, mais qui renouent rapidement ensuite. Il y a ceux qui ne se disputent jamais, mais qui mènent leur vie chacun de leur côté. Il y a ceux qui ne cessent de se déchirer sans trouver d’issue à leur situation. Il y a ceux qui filent le parfait amour avec beaucoup de concessions de la part de chacun.

Quelle que soit votre situation amoureuse, la thérapie de couple procure divers avantages.

  • Elle nous apprend à mieux communiquer avec l’autre
  • Elle nous permet d’évacuer nos frustrations, nos peines, nos doutes … qu’on a du mal à dire à l’autre
  • Elle nous aide à faire table rase d’un passé douloureux ou d’une situation complexe
  • Elle nous permet de lever tous les doutes qu’on peut nourrir à l’égard de l’autre ou de l’avenir à deux
  • Elle nous aide à trouver des compromis pour les situations litigieuses

En gros, la thérapie permet de redéfinir et de renforcer les bases du couple.

A lire – Est-ce que les sentiments amoureux peuvent renaître ?

La thérapie de couple : pour qui ?

La thérapie de couple : pour qui ?

Tous les couples, des plus malheureux aux plus heureux, peuvent suivre une thérapie. Même si globalement, le psychothérapeute nous aide à résoudre des crises, il peut aussi pousser le couple à aller de l’avant. C’est notamment le cas lorsqu’on est fiancé depuis des années, mais que les deux personnes hésitent à passer à l’étape suivante sans qu’il y ait de crise. Il en va de même lorsqu’on souhaite devenir parents, mais qu’on a plein de doutes et qu’on appréhende le moment de la naissance.

Chaque thérapie est adaptée en fonction des besoins de chaque couple. Même les plus heureux d’entre eux peuvent parfois se retrouver dans des situations de blocage. Le thérapeute les aide à sortir de cet état pour pouvoir avancer.

Quand doit-on consulter un thérapeute ?

La majorité des couples attendent que leur relation soit au bord de l’explosion pour aller consulter. Certes, c’est assez logique, mais ne pensez-vous pas qu’il serait mieux d’y aller dès le moment où le mot « rupture » survient dans vos disputes.

Lire aussi – Couple : quand la rupture s’annonce

En effet, puisqu’on parle de rupture, c’est forcément parce qu’on n’arrive plus à trouver de solutions à nos problèmes, parce qu’on n’arrive plus à se supporter, parce qu’on ne ressent plus le besoin d’arranger les choses, parce qu’on ne veut plus faire d’efforts, parce qu’on a l’impression d’étouffer quoi que l’autre fasse …

Attention, ce mot ne signifie pas forcément qu’on ne s’aime plus. Il y a des couples qui s’aiment encore, mais qui se séparent à cause de problèmes qui se sont accumulés et qu’ils n’ont pas pris le temps de résoudre. C’est d’ailleurs souvent à cause de petits détails non résolus ou clarifiés au bon moment que les problèmes s’agrandissent pour devenir insurmontables. Voilà pourquoi ils parlent de séparation, car leurs problèmes sont devenus si importants qu’ils ont fini par écraser leur amour.

A lire – Comment reconquérir le cœur de l’être aimé ?

On vous le dit pourtant, tant qu’il y a encore une petite flamme qui persiste entre vous et tant que chacun de vous a encore la volonté de vouloir arranger les choses, la thérapie peut vous aider à résoudre la situation, aussi complexe soit-elle.

Et pour donner la chance à votre relation de durer plus longtemps, n’attendez même pas de penser à la rupture pour aller consulter. Proposez une thérapie à votre partenaire dès qu’un problème a tendance à durer ou à se répéter. Il peut s’agir d’infidélité, de jalousie maladive, de violence … Pensez aussi à consulter au moment où le problème survient au lieu de tout résoudre en surface et de remettre le tout sur le tapis plus tard.

A lire – Problèmes de couple : comment savoir si c’est sérieux ?

Comment se déroule les séances de thérapie ?

Chaque cas est traité différemment en fonction des problèmes du couple. Toutefois, la première séance se fait toujours avec les deux personnes qui composent le couple. A l’issue de cette première rencontre, le psychothérapeute peut convoquer séparément les deux personnes au cours des séances suivantes. Tout dépend de comment ils s’entendent et de quels sont leurs griefs l’un vis-à-vis de l’autre. Néanmoins, il est aussi possible que toutes les séances se fassent en présence des deux personnes.

Globalement, c’est la séance du jour qui va définir la suite du traitement et c’est l’expert qui va établir le programme en fonction des progressions faites. Chaque séance est alors différente des précédentes, car notez que la thérapie est un processus évolutif.

Avant de consulter un spécialiste, prenez le temps de chercher un qui soit vraiment en mesure de vous aider. Vous pouvez vous fier au bouche-à-oreille ou demander à vos médecins. Vous pouvez aussi chercher dans les petites annonces … Le point important c’est que vous soyez à l’aise avec le professionnel qui va vous suivre. Cela, vous pouvez le ressentir dès la première séance. Si vous n’êtes pas vraiment en confiance avec lui, mieux vaut chercher un autre praticien.

Quelles sont les étapes principales de la thérapie ?

Quelles sont les étapes principales de la thérapie ?

Même si chaque psychothérapeute a ses propres méthodes pour aborder ses clients, il y a des étapes qu’ils ont en commun. Il s’agit de :

  • La phase libératrice :

C’est la première rencontre du couple avec le professionnel. Durant cette séance, chacun des partenaires est encouragé à exposer son point de vue. Ils doivent parler sans restriction pour que le thérapeute comprenne sur quoi repose le problème. Des propos blessants et des cris peuvent être dits durant cette phase, mais c’est pour cela qu’elle est dite « libératrice ». L’expert est là pour modérer la tension sans pour autant les empêcher d’exprimer leurs griefs respectifs.

Outre les griefs, chacun doit expliquer les raisons qui le poussent à vouloir suivre une thérapie.

C’est à l’issue de cette entrevue que le thérapeute peut établir un axe sur lequel devra reposer le travail à faire. Maintenant que les deux personnes se sont dit tout ce qu’ils avaient sur le cœur, les séances suivantes serviront à solutionner chaque problème, à établir à nouveau la communication entre eux et peut-être, à reconstruire leur couple.

Lire aussi – Couple : les erreurs de communication à éviter

  • La mise en place de la démarche reconstructrice :

Tous les couples qui viennent en thérapie poursuivent le même objectif : arranger les choses et pouvoir retrouver leur amour. C’est pour cela qu’il doit y avoir de la volonté, car on ne doit pas obliger son conjoint à suivre un traitement s’il ne ressent pas le besoin de retrouver ce que vous aviez.

Après la phase libératrice, le thérapeute a déjà un bon axe pour mener le travail reconstructif. Les grandes lignes apparaissent ensuite petit à petit, au fur et à mesure que le couple commence à bien adhérer dans la démarche. Selon les cas, les deux partenaires doivent toujours assister ensemble à la thérapie ou séparément. Ce sera à l’expert de décider.

A part parler et se lamenter sur l’autre, les séances proposent aussi des jeux ou d’autres techniques constructives. C’est notamment le cas du jeu de rôle.

  • Les jeux de rôle :

C’est une technique très souvent utilisée par le psychothérapeute. On demande à chacun des partenaires de se glisser dans la peau de l’autre puis d’agir exactement comme le ferait son personnage. L’autre peut ainsi voir comment il agit au quotidien et ainsi comprendre pourquoi son partenaire a du mal à le supporter ou a tendance à s’énerver.

Ces mises en scène génèrent souvent quelques conflits ce qui permet au thérapeute de déterminer d’où vient réellement le problème. Cela vient-il de leur manière de discuter, du ton utilisé, des propos balancés …

Pour les deux partenaires, ces jeux leur donnent un nouvel angle de vue leur permettant de reconnaître leurs erreurs et de comprendre ce que l’autre peut ressentir.

Combien de temps doit-on suivre la thérapie ?

Alors que certains refilent le parfait amour au bout de trois-quatre séances, d’autres auront besoin d’une dizaine d’entrevues avec le thérapeute. Tout dépend de la gravité des cas et de la volonté qu’a chaque partenaire de trouver une solution à leur problème.

Il arrive aussi qu’après avoir été « guéri » une première fois par le thérapeute, certains couples reviennent le voir quelques mois, années plus tard, soit pour les mêmes problèmes, soit pour d’autres soucis.

Il n’y a donc pas de durée standard pour la thérapie de couple. Chacun est libre de consulter aussi souvent qu’il le juge nécessaire et pour quelques raisons que ce soit.

La thérapie permet-elle vraiment de sauver son couple de la rupture ?

La thérapie permet-elle vraiment de sauver son couple de la rupture ?

Dans la majorité des cas, la thérapie de couple permet vraiment de sauver son couple et de porter un regard neuf sur son partenaire. Certains retombent fous amoureux de leur conjoint, d’autres témoignent plus de respect l’un envers l’autre, ils communiquent mieux, ils s’écoutent et parlent sans arrière-pensées et sous-entendus … Comme on l’a souligné toutefois, il faut que chacun ait la volonté de vouloir renouer sinon, cela ne sert à rien.

Et comme la thérapie n’est pas une science exacte, il y a aussi des couples qui ne survivent pas même au prix de nombreuses séances. En effet, grâce aux séances, les partenaires peuvent seulement se rendre compte que si tout va si mal c’est parce qu’ils ne veulent plus être ensemble, mais n’osent pas se l’avouer. Parfois, le seul fait d’arriver à cette conclusion finit par apaiser les tensions et chacun peut alors repartir de son côté sans rancune.

Il se peut aussi que l’un d’entre eux ne ressente plus d’amour du tout, mais qu’il reste malgré tout parce que l’autre tient encore à lui. Dans ce cas-ci, la thérapie va aider l’autre à lâcher prise pour qu’il puisse aussi aller de l’avant.

A lire – Rupture amoureuse : comment surmonter la déprime ?

Par conséquent, la thérapie ne vise pas forcément et systématiquement à éviter la rupture. Elle peut seulement aider à trouver la solution la plus adaptée à chaque solution. Elle aide aussi à chasser tout sentiment négatif et ce, que le couple rompe ou se remette ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Nos partenaires : Culture poésie citation: http://www.cultivonsnous.fr/
D'autres partenaires sur le voyage avec l'Amérique du sud : http://www.ameriquedusud.org/ et le Brésil http://www.brasilbresil.com/
Le contenu est fourni par l'agence de rédaction : http://www.redigeons.com/
Agence web : http://www.webmarketing-seo.fr/