Loading...
Couplesse marier - le mariage

Ouverture de mariage : comment se préparer quand on ne sait pas danser ?

L’ouverture de bal est un moment important très attendu par les invités et appréhendé par les mariés, à plus forte raison, si on ne sait pas danser. Pour que cette première danse marquant votre nouvelle vie de couple ne soit pas ratée, il est conseillé de se préparer des semaines avant le jour J. Cours de danse et entraînement intensif s’imposent alors d’eux-mêmes, mais cela suffit-il pour réussir l’ouverture ?

L’ouverture de bal : une part importante du mariage

On rêve tous de ce jour unique où enfin, on dira « Oui » à l’élu de notre cœur. Le mariage est effectivement un évènement unique qui marque le début d’une nouvelle vie. On met alors des mois, voire des années pour l’organiser afin que la fête soit à la hauteur de nos espérances.

Une fois la demande en mariage faite, tout s’accélère. Salle de réception, traiteur, bagues, cérémonie, banquet, animation, tenues des mariés, décoration, invitations … la liste des choses à faire n’en finit pas et de jour en jour, on tombe sur des imprévus auxquels il faut remédier rapidement. Si pour le côté logistique et organisation, tout peut être confié à des experts, qu’en est-il de votre ouverture de bal ?

A lire – La vie d’un couple : comment organiser son mariage ?

Oui, c’est un « détail » auquel il faut penser dès le début des préparatifs puisqu’on se doit quand même d’offrir une ouverture originale à nos invités. Oups ! le stress est encore monté d’un cran.

Pour les invités, admirer les mariés sur la piste de danse pour leur première danse en tant que mari et femme est un moment important. Et puisqu’il s’agit de l’ouverture du bal, vous devez vous y plier pour enfin ouvrir la piste aux invités.

Pour les mariés, cette première danse scelle les vœux échangés et donne le ton à la nouvelle vie qui s’offre à eux. Autrement dit, pour un nouveau bon départ, la danse doit être une réussite. Mais comment la réussir alors que marié, comme mariée, vous avez tous les deux des pieds gauches ?

Lire aussi – Bien gérer ses peurs à l’approche du mariage

Prendre des cours de danse

Prendre des cours de danse

C’est la solution choisie par bon nombre de couple qui organise leur mariage. On trouve des cours de danse partout et vous pouvez même choisir quel type de danse vous allez offrir à vos invités.

Souhaitez-vous vous limiter au très classique slow langoureux digne de grands amoureux ? Avez-vous envie d’y ajouter un peu de piquant et de sensualité avec quelques pas de samba ou de cha-cha-cha ? Voulez-vous épater vos invités avec du rock and roll ou une salsa endiablée ? A vous de voir. Dans tous les cas, les cours sont une belle initiative qui vous préparent pour ce grand jour. De plus, vous garderez vos nouveaux réflexes de danseur pour le reste de votre vie.

Pour certains couples, seul le marié ou la mariée prend des cours puisque l’autre est déjà un fin danseur. Mais il est aussi possible que l’autre (qui est déjà un bon danseur) apprenne à celui qui a deux pieds gauches les rudiments de la danse. Cela permet de réduire les dépenses, car un mariage coûte cher et des cours de danse peuvent gonfler davantage le budget. Et ce n’est pas tout puisqu’en apprenant ensemble, vous passez du temps de qualité en tête-à-tête, ce qui devient rare durant les préparatifs.

Faire appel à un professeur de danse privé

Pour ceux qui veulent sortir le grand jeu, faire appel à un professeur de danse pour des cours particuliers est une solution intéressante. Le professionnel vous apprendra ainsi les bases d’une belle ouverture et concoctera même pour vous une petite chorégraphie pour surprendre vos invités. Vous faites ainsi d’une pierre deux coups : vous apprenez à danser et vous apprenez une chorégraphie de couple.

Un autre avantage à ne pas négliger c’est le temps. En faisant appel à un professeur particulier, vous planifiez vos cours de danse en fonction de vos temps libres et de vos emplois du temps respectifs. Ainsi, chacun pourra se concentrer sur ce cours et la réussite sera au rendez-vous.

Choisir la musique

Le choix de la musique sur laquelle vous allez danser est essentiel puisqu’elle rythmera vos pas. La majorité des couples optent pour la chanson qui les a réuni tandis que d’autres optent pour de grands classiques intemporels et indémodables. Tâchez seulement de choisir une chanson d’amour, une chanson qui vous rappelle, à tous les deux, un moment de bonheur partagé ensemble.

Une fois la musique choisie, informez-en votre professeur de danse pour qu’il puisse créer la chorégraphie appropriée. Il faut également en avertir le DJ et lui préciser quand il faut la passer. Si la chanson est beaucoup trop longue et que vous avez peur de faire des faux pas sous les regards de tous les invités, demandez au DJ de couper la musique plus tôt. L’animateur peut aussi se charger d’inviter les autres convives à vous rejoindre sur la piste vers le milieu de la chanson.

Comment ça va se passer ?

Comment ça va se passer ?

Tout dépend de votre organisation. En général, on attend que tous les convives aient rejoint leur table pour que les mariés fassent leur entrée dans la salle. Après un petit discours de bienvenu et de remerciement, les nouveaux mariés peuvent passer sur la piste. Dans certains cas, l’ouverture n’a lieu qu’après la première entrée servie.

Traditionnellement, l’ouverture commence par une danse entre la mariée et son père et le marié et sa mère. Le père de la mariée est ensuite rejoint par sa femme et les parents donnent la main de leur fille à son époux. Du côté du marié, son père rejoint sa femme sur la piste et les trois couples commencent alors à danser. Les parents finissent par s’éclipser discrètement pour laisser les mariés seuls sur la piste. L’ouverture de bal proprement dite peut alors commencer. N’hésitez pas à prévoir des effets spéciaux comme des fumigènes, des fontaines, des ballons, un jeu de lumière tamisé … pour marquer le moment.

De nos jours, le couple commence directement leur ouverture sans la participation des parents. Il arrive aussi que vers la fin de la danse, les amis et proches des couples les rejoignent sur la piste pour un flash mob préparé à l’avance.

En résumé, vous êtes libre de faire ce que vous voulez pour votre ouverture. L’important c’est qu’il y ait la partie danse de couple avant que les autres vous rejoignent.

Lire aussi – Réussir un mariage en plein air

Comment chasser le stress ?

Comme on l’a souligné depuis le début, l’ouverture de mariage lorsqu’on ne sait pas danser est source de stress. Pour que ce dernier ne vienne pas tout gâcher, voici quelques conseils :

  • Commencez vos cours de danse assez tôt, de préférence dès que les préparatifs commencent. Cela vous laisse le temps d’apprendre à bouger individuellement, puis ensemble.
  • Entraînez-vous régulièrement : autant que possible, prévoyez plusieurs séances avec le professeur. Puis, de temps en temps, répétez ensemble chez vous pour que tout soit parfait.
  • Restez vous-même : se savoir observé durant cette danse est stressant, mais il ne faut pas en faire une affaire d’Etat. Gardez en tête que c’est votre grand jour et que vous allez vous amuser. Vous craignez de faire quelques faux pas durant l’ouverture ? Et alors, cela fait partie de la fête non ?! Dès le départ, essayez d’instaurer une ambiance bon-enfant en convivial. Ainsi, malgré quelques maladresses, on mettra le tout sur le compte de la joie et de l’émotion. Permettez-vous le droit à l’erreur et faites part de vos inquiétudes à votre conjoint. Ce dernier saura alors vous orienter et masquer les quelques fautes commises.

Même si on souhaite tous avoir une ouverture de bal parfaite, le plus important c’est que vous en soyez satisfait et que ce grand jour soit une réussite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires : Culture poésie citation: http://www.cultivonsnous.fr/
D'autres partenaires sur le voyage avec l'Amérique du sud : http://www.ameriquedusud.org/ et le Brésil http://www.brasilbresil.com/
Le contenu est fourni par l'agence de rédaction : http://www.redigeons.com/
Agence web : http://www.webmarketing-seo.fr/