Le cœur s’emballe quand l’amour se présente : qu’en dit la science ?

battement de coeur
Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 21 novembre 2018)

On vous l’assure, le coup de foudre existe bel et bien, mais à niveau d’intensité varié chez chacun de nous. Chez Jules, il fait l’effet d’une petite bombe tant son cœur s’emballe vite à la seule vue de l’être aimée tandis que chez Jean, l’attitude est plus modérée, mais le cœur, lui, bat quand même plus fort que d’habitude. Décidément, l’amour a une grande influence sur notre cœur sans même qu’on puisse le maîtriser. Vu sous cet angle, on se dit que l’amour fait vraiment des miracles, mais gare aux cœurs sensibles !

Coup de cœur et accélération du rythme cardiaque

rythme cardiaque normal

Nous avons tous vécu ce moment où au passage de l’être aimé, nous avons le cœur qui s’emballe, parfois sans même que l’autre ne s’en doute. Et nous avons tous vécu ce moment magique où le battement du cœur devient subitement sourd alors que nous croisons, tout à fait au hasard, le regard d’un bel inconnu. Cela a beau duré quelques secondes, mais c’est comme si vous aviez couru le marathon tant vous vous sentez essoufflée et agréablement surprise.

Avoir le cœur qui bat la chamade n’est donc pas un mythe quand on est amoureux, mais savez-vous que derrière cette interprétation des plus romantiques se cache en réalité une explication toute scientifique ?

Lire aussi – Amoureuse de deux personnes à la fois, est ce que c’est possible ?

Comment la science se mêle-t-elle de nos coups de cœur amoureux ?

Un premier mot pour éclaircir tout cela : « adrénaline ». Oui celle-là même qui anime les amateurs de sensations fortes et celle-là même qui nous pousse parfois à faire des gestes surhumains. L’adrénaline est une molécule générée par notre organisme pour atteindre le cœur.

Dans les détails, il faut comprendre que lorsqu’on croise le regard de l’être aimé, le cerveau va envoyer des signaux aux glandes surrénales. Ces organes se situent juste au-dessus des reins. Leur mission principale est de gérer notre stress, mais elles produisent également, par le biais de la médullosurrénale qu’elles abritent, de l’adrénaline. Cette fonction peut également être liée à la sensation d’avoir des papillons dans le ventre quand on est amoureux.

Quoi qu’il en soit, une fois qu’elles libèrent de l’adrénaline, celle-ci va se fondre dans la circulation sanguine pour être véhiculée jusqu’au cœur. Arrivée au niveau de cet organe, elle fait l’effet d’une petite flèche (celle de Cupidon ?) et accélérer notre rythme cardiaque normal. C’est ce qu’on appelle montée d’adrénaline.

L’amour n’est pas le seul sentiment qui l’entraîne, mais aussi la peur, le courage, l’appréhension, la surprise, …

Lire également – Recette d’amour : de délicieux plats à partager à deux

Coup de cœur et « coup au cœur » : attention, danger !

coeur qui bat fort

Dans le jargon amoureux, on parle volontiers de « coup de cœur ». Les scientifiques eux, parlent de « coup au cœur », car aussi délicieux soit cette montée d’adrénaline, elle peut être dangereuse pour ceux qui souffrent d’une maladie au cœur.

En effet, un cœur qui bat vite de manière anormale peut nuire à la santé d’une personne ayant déjà souffert d’un infarctus.

Ainsi, que les personnes aux cœurs fragiles se méfient, car si l’amour peut apporter de la joie et du bonheur, il peut également vous faire mal sans crier gare. Pourquoi croyez-vous qu’on parle de « coup » à chaque fois ? En mode poétique, on dira seulement qu’il ne faut pas jouer avec le cœur ou avec l’amour.

Rassurez-vous toutefois, grâce à la science, les risques d’un coup au cœur peuvent être traités par un simple traitement de bêta-bloquants. Comme quoi, l’amour peut être soigné par un traitement médicamenteux.

Coup de cœur et coup de folie font la paire !

Et toujours en parlant d’amour, sachez qu’il nous fait faire des folies. Qui n’a jamais essayé de voir sa belle en douce malgré les interdictions qui s’opposent ? Oui, on se sent bien courageux quand on est amoureux, mais aussi passionné.

En effet, l’amour diminuerait également notre niveau de sérotonine et quand il est au plus bas, la passion se déchaîne. Pour comprendre, il faut savoir que la sérotonine est un neurotransmetteur qui influe directement sur notre humeur. Quand son taux baisse, c’est comme si on souffrait d’une obsession que l’on n’arrive pas à contrôler.

C’est pour cela qu’entre deux partenaires, on sent vraiment que la passion est dans l’air tant ils ne peuvent se quitter du regard ou se toucher. Cela explique pourquoi, dans les premiers temps d’une relation amoureuse, les deux partenaires semblent plus amoureux et plus attirés l’un par l’autre. Par la suite, quand le niveau de sérotonine remonte, l’amour reste présent, mais les étincelles se sont atténuées sauf à certains moments quand vous décidez de raviver la flamme.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *