Loading...
Poèmes - Citations - Proverbes sur l'amour > Amour > Amour et nourriture : Être amoureux peut-il changer le goût des aliments ?
AmourCouples

Amour et nourriture : Être amoureux peut-il changer le goût des aliments ?

Amour et nourriture : Être amoureux peut-il changer le goût des aliments
(Mis à jour le: 14 mars 2019)
Amour et nourriture : Être amoureux peut-il changer le goût des aliments ?
5 (100%) 1 vote

Depuis la nuit des temps, on a toujours associé l’amour à la nourriture. Des scientifiques se sont intéressés à ce lien qui existe entre eux et ont essayé de le décortiquer dans le but de nous prouver que l’amour peut très bien agir sur notre estomac et sur nos habitudes alimentaires.

Comment l’amour est-il associé à la nourriture ?

En matière de nourriture, on a toujours tendance à associer l’amour avec les saveurs douces et sucrées. En effet, selon la langue anglaise, langue universelle de Shakespeare et de l’amour, le terme qui revient toujours sur le bout des lèvres des amoureux est « sweet love ». Donc, l’association amour et douceur est semblable à celle du soleil et de la plage, les deux vont de pair et sont inséparables.

Cette association est tellement puissante que l’amour est tout à fait capable d’adoucir tous les saveurs de nos repas quotidiens. On n’est pas obligé d’aimer ce que l’on mange, mais plutôt d’être amoureux d’une personne pour pouvoir apprécier tout ce qui arrive à notre bouche. A l’image du proverbe « la musique adoucit les mœurs », l’amour peut-il de ce fait, adoucir la nourriture.

Quelle méthode a-t-on utilisé pour prouver ce lien entre amour et alimentation ?

Amour et nourriture

Il y a eu toute une série d’expériences qui ont été menées dans les locaux de l’Université de Singapour. Dans un premier temps, on a testé l’association entre la nourriture, la jalousie et l’amour avec différents goûts. Les personnes qui y ont participé ont fait le lien avec  les mots suivants : « épicé », « amer », « aigre », « doux »,…
A côté, d’autres participants ont été tout simplement testé avec la question : « Si l’amour avait un goût, quel serait-il ? ». Notant qu’il n’y avait aucune proposition de réponse, c’était plutôt une question à réponse libre.

Dans le deuxième temps, on avait suscité un sentiment d’amour, de jalousie et de bonheur chez les personnes qui devaient participer avant de leur soumettre les produits amers ou aigres qu’ils devaient goûter ensuite. La méthode utilisée pour induire les sentiments était toute simple, il suffisait de demander aux participants de rédiger un texte sous l’influence de l’amour, de la jalousie ou de bonheur.

Découvrez aussi :

Quels sont donc les résultats obtenus par cette méthode ?

En somme donc, on a  tendance à relier l’amour à la douceur alors que la jalousie est attribuée aux goûts amers et aigres. Cela n’est pas vraiment étonnant si l’on considère le langage courant, car on emploie souvent ces mots là pour décrire un sentiment d’amour ou de jalousie.

Toutefois, en induisant le sentiment amoureux chez les participants, cela a fait que malgré leur différence, les saveurs étaient définies comme étant plus douces, même s’il s’agissait d’un aliment amer, aigre ou juste fade. C’est donc la preuve que l’association amour et nourriture existe bel et bien. Pourtant, la jalousie n’a pas vraiment eu le même effet ni le bonheur d’ailleurs, tout a gardé le même goût.

Quel est donc le constat que l’on peut en tirer ?

D’après ces expériences, on a vu que l’amour était plus fort que les autres sentiments, plus fort que le bonheur et la jalousie en tout cas. A l’évidence, ce n’est pas seulement une affaire de langage, c’est bien plus que cela, l’association amour-douceur provient directement du cerveau. En effet, celui-ci fait la liaison entre les expériences amoureuses et la sensation de douceur par le biais d’un circuit neuronal de récompense.

Des études qui ont été faites à l’époque ont en effet démontré que le cortex cingulaire antérieur, une région du cerveau, participe dans l’action d’anticipation de récompense que l’être humain peut avoir en voyant son partenaire amoureux. Donc, à chaque fois que le sentiment d’amour se manifeste, ce cortex envoie des images qui  représentent la douceur, ce qui provoque la sensation, malgré que ce ne soit pas réel. En aucun cas l’amour est considéré comme une illusion toutefois, il peut juste y ressembler dans le contexte alimentaire.

Comment ce phénomène est-il expliqué par la science ?

Couple

Cela arrive souvent que l’on ait l’appétit coupé d’émotion en voyant notre partenaire amoureux ou bien de prendre des kilos d’amour quand on est en couple avec la bonne personne. Les hypothèses sur les possibles causes de cela sont nombreuses. Aujourd’hui, on peut prouver scientifiquement la relation entre l’amour et la nourriture, que nos sentiments ont un impact direct sur notre estomac.

Il y a trois hypothèses majeures qui ont été définies par des scientifiques :

Une réaction hormonale

Souvent, les changements causés par l’association amour-nourriture ont en fait, des origines physiologiques qui peuvent être justifiées par la science, les hormones.

En effet, d’après Maryanne Fisher, professeur de psychologie à l’université d’Halifax, en tombant amoureux, notre corps libère toutes sortes de substances hormonales telles que la phényléthylamine et aussi la noradrénaline. Celles-ci influencent notre humeur en nous faisant nous sentir en alerte et surexcités, ce qui éliminent immédiatement la sensation de faim.

Ce qui explique certaines pertes de poids chez certaines personnes en début de relation qu’ils récupèrent une fois que les stress du début se dissipent et laissent place au bien être d’avoir trouvé sa moitié.

Un certain relâchement

Néanmoins, le professeur affirme que les hormones ne sont pas les seules responsables des changements de poids chez les personnes amoureuses et en couple. D’un côté, il y a ceux qui préfèrent soigner leurs apparences pour retenir leurs partenaires en faisant un régime et optant pour une alimentation plu saine et plus équilibrée. Et d’un autre, on a ceux qui se laissent aller une fois la routine de couple installée. On dit souvent que l’on retient son homme en partie en flattant son estomac, d’où la formation des poignées d’amour.

Le mimétisme

D’après une étude de l’université de Caroline du Nord fait en 2008, le mimétisme peut aussi être une cause de prise ou de perte de poids. Vous ne voyez pas comment ? Eh bien, c’est assez simple, si votre partenaire se relâche un peu sur ses habitudes de vie, sur son alimentation et les exercices physiques, il existe une chance sur deux que vous le suiviez également. Cela est renforcé par les paroles de la nutritionniste Joy Bauer, invitée dans l’émission américaine Today, la vie de couple tourne autour de la nourriture.

Comme on fonctionne en entité maintenant, on préfère rester à deux en cuisinant à la maison ou en faisant livrer le repas ou bien encore, aller au resto du coin pour se faire une petite sortie en amoureux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires : Culture poésie citation: http://www.cultivonsnous.fr/
D'autres partenaires sur le voyage avec l'Amérique du sud : http://www.ameriquedusud.org/ et le Brésil http://www.brasilbresil.com/
Le contenu est fourni par l'agence de rédaction : http://www.redigeons.com/
Agence web : http://www.webmarketing-seo.fr/