Aimer les corps, ce n’est pas aimer

No votes yet.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 8 décembre 2015)

Aimer les corps, ce n’est pas aimer les êtres. Les posséder et en jouer, jusqu’à la satiété, jusqu’au dégoût, ce n’est pas le pire, c’est l’indifférence qui est le pire et qui vient à bout même du ressentiment.

Nouveaux mémoires intérieurs

[ François Mauriac ]

Une Citation sur les sentiments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *